Jumelage

Plus d’informations sur le site du Comité de Jumelage, cliquez ici

 

PANDINO, une petite ville d’Italie au carrefour de l’histoire et de l’art

 

Pandino_GradellaPandino_ParcPandino_Ecomusee

PANDINO, petite ville d’Italie située en Lombardie, est un peu le double de sa ville jumelle de Saint-Denis-en-Val.

En effet, par sa taille, sa qualité de vie et son implantation aux abords d’une grande ville, elle est, elle aussi, tournée vers la nature et l’agriculture, notamment vers la production de maïs. Et ce qui est plus original : la production de riz. Et quel riz ! Rien de moins que celui que l’on trouve aujourd’hui dans le célèbre risotto milanais.

 

 

Un château pour emblème

 

Pandino_Chateau_2Pandino_Chateau_3CATHEDRALE_MILAN

 

Elle compte aujourd’hui 7 384 habitants « Les Pandinese » sur une superficie de 2 200 hectares. Un sacré territoire dû pour partie à une originalité qui date de 1868, celle qui a consisté à englober deux petites localités : Nosadello et Gradella. Originalité toujours, ou plutôt emblème de la cité, son château. Construit au XIVème siècle, il est devenu propriété de la commune en 1947 et est aujourd’hui l’outil municipal par excellence puisqu’il est pour partie l’hôtel de ville, avec en son sein, tous les services municipaux. Une aile est réservée au lycée agricole qui compte 200 élèves. Ancienne ville fortifiée, Pandino garde çà et là des traces de son passé qui ne manque jamais de satisfaire aux curiosités des touristes. Sans oublier des lieux non moins emblématiques tels que la villa Maggi, la résidence de Gradella et même depuis peu, un Antiquarium ! D’autres curiosités touristiques sont, elles, à découvrir à quelques kilomètres du centre de Pandino : la petite église de Sainte Maria della Vittoria, l’église de Saint Bernardino ou encore cet exemplaire témoin de l’art roman qu’est la basilique de Sainte Maria et Saint Sigismondo.

 

Plus loin, mais à 30 km seulement, la capitale des beaux arts : Milan ! Une ville où foisonnent des monuments d’exception, les plus célèbres étant sans conteste la Scala, reconnu comme étant le théâtre lyrique le plus célèbre du monde, et la cathédrale, chef d’oeuvre de l’architecture gothique flamboyante.

 

 

Le petit Léonardo da Vinci

 

Pandino_Mario_Stroppa_2Pandino_Mario_StroppaPandino_Mario_Stroppa_3

 

Face à Milan, Pandino et les petites villes avoisinantes ne sont guère en reste côté art puisque de nombreuses petites entreprises travaillent le verre et l’argent. Et Crémona, ville à laquelle est directement rattachée administrativement Pandino, est depuis toujours la patrie des plus grands luthiers.

Ses instruments sont encore aujourd’hui recherchés par les violonistes de renom. Qui n’a jamais entendu parlé d’Antonio Stradivarius, le plus célèbre luthier du monde, qui créa plus de 1 000 instruments ? Nul ne s’étonnera désormais, qu’ainsi entourés, les Pandinese soient passés maîtres dans l’art lyrique.

 

Enfin, il est une figure emblématique de Pandino qui ne saurait figurer qu’au premier rang des célébrités, celui que tous surnomment le petit Léonardo da Vinci : Mario Stroppa, alias Marius, qui naquit à Pandino le 28 avril 1880 ! Peintre, graphiste, illustrateur, il s’occupa aussi de scénographie et d’architecture. Une vaste production d’œuvres et projets d’architecture, monuments, meubles – à découvrir dans le livre que vient d’éditer la ville – comme cette étonnante machine qui tente d’approcher le mouvement perpétuel.

 

Site internet de la commune de Pandino